dimanche 17 octobre 2021
Se Connecter à votre compte

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

    Si vous etes déjà abonné sur notre site et vous n'arrivez pas à vous connecter, contacter nous !

Marché de l’emploi et système éducatif au Maroc Spécial

Le système éducatif marocain connait plusieurs défaillances qui se répercutent négativement sur la qualité des étudiants, et laissent poser plusieurs questions étonnantes quant à l’avenir du pays.

Parmi les problèmes majeurs dont souffre ce système, celui de l’apprentissage des langues, et l’adaptation au marché du travail. Ces deux problèmes, qui figurent aussi dans le rapport de la banque mondiale sur l’éducation au Maroc, sont liés. En effet, les entreprises exigent la maîtrise des langues en général et de la langue française en particulier. Cette dernière, non maîtrisée par la plupart des étudiants, demeure l’un des facteurs d’exclusion. En outre la qualité des programmes de l’enseignement laisse à désirer, ils restent dans leurs majorités théoriques et ne répondent pas aux exigences du marché de l’emploi (à l’exception des programmes de la formation professionnelle).

Cependant, en attendant une bonne réforme du secteur de l’éducation nationale, il faut trouver une solution pour faciliter la transition du monde scolaire vers le monde professionnel. C’est dans ce sens que plusieurs associations  se sont mobilisées, et travaillent en compagnie des entreprises marocaines afin d’accompagner les élèves dans leur formation. L’une des expériences phares au Maroc dans ce domaine celle de l’association « Injaz Al Maghrib », membre de l’organisation « Junior Achievement », leader mondial en matière de soutien à l’éducation. L’association a permis via son programme nommé « Company Programm » à des élèves et étudiants de plusieurs établissements de Casablanca et Rabat de découvrir l’environnement de l’entreprise et de création de l’entreprise. Les élèves de chaque classe créent leur propre micro-entreprise, ils lui donnent un nom, choisissent les membres de son comité de direction, conçoivent un produit ou service, conduisent l’étude de faisabilité, placent les actions de la société à constituer, établissent un business plan, produisent, commercialisent et liquident l’entreprise en fin d’année. Ils suivent ainsi tout le cycle de vie de l’entreprise. A la fin du programme une compétition réunit toutes les micro-entreprises créées dans la même année.

Grâce au « Company Programm », l’association Injaz s’est vue honorée au sommet mondial de l’innovation en éducation (WISE), le programme a figuré parmi les 15 bonnes pratiques le plus pertinentes à l’échelle mondiale dans le domaine de l’éducation. C’est une expérience intéressante et un modèle à appliquer et à généraliser dans toutes les villes du royaume. Il va permettre de diminuer l’écart flagrant entre le système éducatif du Maroc et le marché d’emploi.

el qebbaj mohammed

Lycée Omar ibn Abdelaziz moderne,Oujda.

Site internet : simed-simed.blogspot.com

Dernier de el qebbaj mohammed

Connectez-vous pour commenter