jeudi 30 mars 2017
Se Connecter à votre compte

Connexion à votre compte

Se connecter via

Ou bien via votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site
Non Catégorisable

Non Catégorisable (60)

Cette catégorie contient tous les articles qu'on ne peut pas associer à une catégorie précise.

Politique de retour

mercredi, 11 septembre 2013 03:24 Écrit par

    almohandiss.com offre une garantie de remboursement pour la plupart des produits "Abonnement" destinés au grand public en cas de non-satisfaction, quelle que soit la raison. Cependant, votre droit à un remboursement est tributaire de plusieurs facteurs, parmi lesquels le type de produit, la durée de l'abonnement, le délai écoulé depuis la date d'achat ou le lieu d'achat. Parmi les cas exclus de cette politique de retour, figurent les suivants.

Produits "Abonnement" bénéficiant d'une garantie de remboursement de 10 jours

    Sauf mention contraire dans le présent document, l'achat de produits "Abonnement" ou les renouvellements d'abonnement pour au moins un an donnent droit à un remboursement sous 10 jours à compter de la date de l'achat. Les achats de produits "Abonnement" bénéficiant d'une licence perpétuelle (sans échéance de l'abonnement) donnent droit à un remboursement sous 10 jours à compter de la date de l'achat.

    Les cas où une somme a été débitée pour le service de renouvellement annuel automatique donnent droit à un remboursement sous 10 jours à compter de la date de l'achat.

Produits "Abonnement" donnant droit à un remboursement sous 10 jours

    Les produits "Abonnement" achetés sous la forme d'un abonnement mensuel ou d'une durée inférieure à un mois sont remboursables uniquement sous 5 jours à compter de la date d'achat initiale.

    Cependant, la période de retour ou les procédures peuvent différer pour les achats sous la forme d'un abonnement mensuel, effectués ou facturés auprès de fournisseurs tiers.

Recherche opérationnelle

jeudi, 29 novembre 2012 21:09 Écrit par

Les schistes bitumineux (également appelés pyroschistes ou schistes kérobitumeux) sont des roches sédimentaires à grain fin, contenant dessubstances organiques, les kérogènes, en quantité suffisante pour fournir du pétrole et du gaz combustible

 

Le kérogène présent dans les schistes bitumineux peut être converti en pétrole à travers le processus chimique de la pyrolyse. Si l’on chauffe le schiste bitumineux à une température suffisamment élevée (450 / 500 °C) dans une enceinte privée d’air, la vapeur engendrée pourra être distillée en huile de schiste – une forme de pétrole non conventionnel – et en gaz. Les schistes bitumineux peuvent aussi être brûlés directement comme un combustible de basse qualité pour la production d'énergie et le chauffage, et peuvent être utilisés comme matériau de base dans les industries chimiques et les matériaux de construction

 

Les schistes bitumineux connaissent un intérêt croissant dans de nombreuses régions du monde, Les réserves mondiales en schistes bitumineux sont de l’ordre de 4000 milliards de barils de pétrole en place, le maroc est classé au 6ième rang (50 milliards de barils) après les USA, la Russie, le Brésil, le Zaïre et l’Italie.

HISTORIQUE DE LA RECHERCHE au maroc

Les premières recherches pour la valorisation des schistes bitumineux au Maroc ont été entamées à Tanger par la création de la Société des Schistes Bitumineux de Tanger. Cette société avait construit une usine pilote d’une capacité journalière de 80 tonnes de schistes bitumineux entre 1939 et 1945. Les gisements de Timahdit et de Tarfaya n’ont été découverts que plus tard durant les années soixante. Suite aux chocs pétroliers de 1973 et de 1979, la recherche et le développement pour la valorisation des schistes bitumineux ont connu un essor considérable durant cette période dans le monde. Ainsi pour notre pays, les deux gisements de Timahdit et Tarfaya ont fait l’objet de plusieurs études géologiques et minières, des études de laboratoire ainsi que des tests de pyrolyse et de combustion directe. Les schistes bitumineux de ces gisements ont été testés par plusieurs procédés de pyrolyse à travers le monde (aux Etats-Unis (TOSCO, PARAHO et UNION OIL), en Europe (LURGI), en ex URSS (KIVITER et GALOTER), au Canada (TACIUK) et au Japon (JOSECO)) et ont fait l’objet de nombreuses études de faisabilité technico-économiques. Les travaux géologiques, miniers et de laboratoire, réalisés à partir de 1975 et poursuivis jusqu’en 1985, ont permis en plus de la mise en évidence des réserves en place et de la caractérisation des schistes bitumineux de Timahdit et de Tarfaya, de montrer que les schistes marocains pourraient être valorisés par pyrolyse pour la production des hydrocarbures. Ce qui a conduit le Maroc à entamer sa propre expérience et de développer le procédé T3 (initiales des trois gisements de Tanger, Tarfaya et Timahdit)

 

 

 

 

 

 

Procédé de pyrolyse T3

En parallèle avec les essais par des procédés étrangers, l’ONHYM (ex ONAREP) a développé et testé son propre procédé de pyrolyse dit T3 (initiales des principaux gisements de Timahdit, Tarfaya et Tanger). L’unité pilote a été construite entre juin 1983 et novembre 1984 à Timahdit à l’aide d’un prêt de la banque mondiale. Elle a été mise en marche et testée à vide entre janvier et mars 1985 et opérée à charge entre avril 1985 et octobre 1986. La capacité de l’usine pilote construite est de 80 tonnes de schistes bruts par jour. 2500 tonnes de schistes bitumineux ont été testées par ce procédé qui a donné un rendement moyen de 70% en huile par rapport à l’Essai Fisher.

 

Photos de l’unité pilote de Timahdit 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Principaux gisements

 

 

 

Gisement de Timahdit :

 

Le gisement de Timahdit se situe dans la chaîne du Moyen Atlas à une altitude variant entre 1700 m et 2300 m. il est localisé à 240 km environ à l’Est / Sud-Est de Rabat et à 35 km au Sud d’Azrou. La série bitumineuse a été divisée en quatre couches lithologiques (T, Y, X et M) qui ont été corrélées sur tout le gisement.

 

Les 76 sondages carottés exécutés sur le gisement de Timahdit ont permis de déterminer des réserves qui s’élèvent à 42 milliards de tonnes de schistes bitumineux avec une teneur moyenne de 61.5 l/t, soit 15 milliards de barils d’huile en place. 

 

Du point de vue géologique, le gisement est constitué par deux bassins différents : le bassin Nord-Ouest dénommé le synclinal d’El Koubbat couvrant une superficie de 250 km², le bassin Sud-Est appelé le synclinal d’Angueur de 100 km² environ séparés l’un de l’autre par l’anticlinal de Jbel Hayane. La zone la plus riche se trouve au centre du synclinal d’El Koubbat caractérisé par une épaisseur importante des schistes bitumineux. Cette zone date du Crétacé Supérieur (Maestrichien) et dispose d’une épaisseur maximale de 250 m. La partie Nord de ce synclinal est couverte du basalte du Quaternaire, formant ainsi un plateau dit le plateau de Tassemakht. 

 

 

  

Les schistes bitumineux de Timahdit 

 

 

Gisement de Tarfaya : 

 

Le gisement de Tarfaya s’étend sur une superficie d’environ 2500 km² à l’Est de la ville de Tarfaya, le long de la côte atlantique, à 1200 km au Sud de Rabat. La série de roches bitumineuses est composée d’une alternance de niveaux sombres et clairs de calcaires crayeux. L’intervalle le plus riche en carbone organique, la couche R, appartient au cénomanien supérieur.

137 sondages au total ont été exécutés sur le gisement de Tarfaya. Les réserves sont estimées à 80 milliards de tonnes de schistes bitumineux renfermant  22 milliards de barils d’huile en place.

La structure géologique de ce gisement consiste en un anticlinal érodé daté du Crétacé supérieur en formant deux flancs de part et d’autres d’une sebkha dite Sebkha Tazra. Une formation du Moghrébien couvre la série bitumineuse. La puissance du Moghrébien du flanc Ouest varie de 8 à 12 m. la zone la plus riche en carbone organique, dénommée couche R contient des intercalations de silex et des nodules carbonatées. Cette zone a été divisée en cinq couches lithologiques différentes dénommées : R0, R1, R2, R3, R4. 

 

CARACTÉRISTIQUES DES SCHISTES BITUMINEUX

Aspects miniers : 

La production d’un baril d’huile à partir des schistes bitumineux nécessite la mise en œuvre de 2 à 3 tonnes de roches selon la teneur du minerai en huile

Propriétés physico-chimiques

 

 

DésignationTimahditTarfaya

 

Désignation

Timahdit

Tarfaya

Humidité

7,0

17,5

Densité

2,243

2,276

PCS (Kcal/kg)

1,436

1,100

CO3 (poids%)

23,2

40,2

Kérogéne (poids%)

17,7

15,9

Cendres (poids%)

65,3

54,9

Carbone Organique (poids%)

12,9

11,3

Carbone Minéral (poids%)

4,6

8,0

Carbone total (poids%)

17,5

19,0

Soufre Organique (poids%)

1,6

1,7

Soufre Minéral (poids%)

0,7

0,3

Soufre total(poids%)

2,3

2,0

 

 

Impact environnemental de l'exploitation industrielle

L'extraction de schiste bitumineux est dommageable à la richesse biologique du terrain et à son écosystème. La combustion et le traitement thermique génèrent des déchets et émettent dans l'atmosphère du dioxyde de carbone, un gaz à effet de serre. Les écologistes s'opposent à la production et à l'usage du schiste bitumineux car il génère plus de gaz à effet de serre que les carburants fossiles conventionnels*

 Le processus expérimental de transformation in-situ et les technologies de capture et stockage du carbone, s'ils pourront diminuer dans l'avenir certaines de ces inquiétudes, risquent cependant de causer d'autres problèmes comme la pollution des nappes phréatiques (eaux souterraines). 

Conclusion :

  • L’industrie des schistes bitumineux, certes jeune et peu mature, est entrain de se structurer à travers le monde :
  • Notre pays dispose d’un potentiel certain en schistes bitumineux
  • Option attractive et réel défi en terme d’investissements
  • La valorisation des schistes bitumineux reste une option du moyen et long terme.

Les défis majeurs à relever pour favoriser le développement des schistes bitumineux sont:

  • Défi économique; la volatilité des prix du baril ne permet pas de mettre en confiance les investisseurs de ces projets, caractérisés par l’importance des investissements et l’étalement des phases de développement
  • Défi technologique car les procédés de traitement sont appelés à se développer rapidement pour passer à la phase industrielle
  • Défi environnemental de taille qui impose de prévoir des investissements importants spécialement pour réduire l’ impact sur l’environnement du développement des schistes bitumineux 

 

Logiciels

samedi, 10 mars 2012 21:10 Écrit par

{all_weblinks}{/all_weblinks}

Meilleurs Cours

samedi, 19 novembre 2011 18:18 Écrit par
Méthodes numériques; Méthodes numériques ;Méthodes numériques;Méthodes numériques;Méthodes numériques;Méthodes numériques ; Méthodes numériques Maths Appliquées Maths AppliquéesMaths Appliquées Maths Appliquées Maths Appliquées Maths Appliquées Maths Appliquées Probabilités et Statistiques Probabilités et Statistiques Probabilités et Statistiques Probabilités et Statistiques Probabilités et Statistiques Probabilités et Statistiques Probabilités et Statistiques Probabilités et Statistiques
Recherche Opérationnelle Recherche Opérationnelle Recherche Opérationnelle Recherche Opérationnelle Recherche Opérationnelle Recherche Opérationnelle Recherche Opérationnelle Recherche Opérationnelle Recherche Opérationnelle Recherche Opérationnelle Transfert de chaleur Transfert de chaleur Transfert de chaleur Transfert de chaleur Transfert de chaleur Transfert de chaleur Transfert de chaleur Transfert de chaleur Thermodynamique appliquée Thermodynamique appliquée Thermodynamique appliquée Thermodynamique appliquée Thermodynamique appliquéeThermodynamique appliquée Thermodynamique appliquée Thermodynamique appliquée Thermodynamique appliquée
Outils informatiques ;Outils informatiques;Outils informatiques;Outils informatiques;Outils informatiques;Outils informatiques;Outils informatiques Bases de données , SQL , Access ;Bases de données , SQL , Access;Bases de données , SQL , AccessBases de données , SQL , Access;Bases de données , SQL , AccessBases de données , SQL , AccessBases de données , SQL , AccessBases de données , SQL , AccessBases de données , SQL , AccessBases de données , SQL , Access Comptabilité générale et analytique ,Comptabilité générale et analytique,Comptabilité générale et analytique,Comptabilité générale et analytique,Comptabilité générale et analytique,Comptabilité générale et analytiqueComptabilité générale et analytiqueComptabilité générale et analytique,Comptabilité générale et analytique,Comptabilité générale et analytique,Comptabilité générale et analytique,Comptabilité générale et analytique

Almohandiss Cours

Almohandiss

Almohandiss Examens

Almohandiss Cours et Examens

Almohandiss Travaux dirrigés

Almohandiss Comptabilité

Almohandiss Thermodynamique appliquée

Almohandiss Transfert de chaleur

Almohandiss Méthodes numériques

Almohandiss recherche opérationnelles

Almohandiss Probabilités et statistiques

Almohandiss Maths appliquées

Almohandiss TD

Page 1 sur 5