lundi 23 janvier 2017
Se Connecter à votre compte

Connexion à votre compte

Se connecter via

Ou bien via votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

26juin : Journée Internationale contre l'abus et le trafic illicite de drogues

L'Assemblée Générale des Nations Unies a résolu, en 1987, de réagir face aux différentes calamités que représentent les drogues en instaurant une journée mondiale le 26 juin de chaque année ayant comme intitulé 'Journée Internationale contre l'abus et le trafic de Drogues'.

« En cette Journée internationale de la lutte contre l'abus et le trafic de drogues, j'appelle les gouvernements, les médias et la société civile à tout mettre en œuvre pour faire mieux connaître les ravages causés par les stupéfiants et empêcher qu'on puisse tirer profit de leur utilisation. »
M. Ban Ki-moon, Secrétaire général de l'ONU
Message 2013

Ces drogues qui représentent des substances licites ou illicites représentent un danger pour la santé humaine suite à ces effets funestes et qui peuvent être mortels.
Ces effets, menaces et dangers varient selon les produits de drogue par la personne, mais aussi selon l'usage qui en est fait, selon la sensibilité, l'état physique et psychique du consommateur et selon les circonstances de leur consommation.
Prenant quelques exemples comme le cannabis et la cocaïne.
L'utilisation du cannabis comme drogue, aussi connu sous le nom de marijuana ou bien avec d'autres, consiste à la consommation d'une préparation de la plante de Cannabis pour ses effets psycho actifs et médicinaux. Le principal constituant psycho actif du cannabis est le tétrahydrocannabinol (THC).
La personne empoisonnée par le cannabis pourra montrer divers symptômes :
- rougeur au niveau des yeux
- assèchement buccal (familièrement appelé « la pâteuse » ou « moquette » souvent caractérisée par un blanchiment de la langue) ;
- anxiété ;
- altération de la mémoire immédiate ;
- troubles de la perception du temps;

Il est coutumier aussi que parfois et après l'absorption de cette matière, le drogué perçoive une faim intense, puisque le cannabis peut causer l'hypoglycémie.
Il peut aussi être la principale cause d'autres conséquences comme l'anxiété, les hallucinations et la paranoïa
Admettons aussi qu'une utilisation à long terme de cette drogue risquera d'inciter des déficits et manques d'attention, de concentration ou bien même des trous de mémoire.
Pour la cocaïne, celle-ci est un alcaloïde issu de la coca. Psychotrope.
C'est un puissant stimulant pour le système nerveux central, et sa consommation rend le drogué dépendant d'elle de plus en plus.
Elle est classée comme étant un stupéfiant par la Convention unique sur les stupéfiants de 1961 de l'ONU.
La cocaïne quant à elle pousse son consommateur à une euphorie intense, à cause de son effet sur les neurones dopaminergiques, et ces neurones sont les responsables des sensations de plaisir.
Cette drogue permet également à son consommateur de se maintenir en état d'éveil, notamment en provoquant une augmentation rapide du taux de noradrénaline.

À long terme, la consommation élevée de cette substance peut nuire à la santé en causant un épuisement de la réserve en neurotransmetteurs de l'usager; celui-ci risque d'avoir de la difficulté à ressentir du plaisir (anhédonie), car son cerveau ne produit plus assez de dopamine.
Et cela représente l'une des raisons majeures qui rend son abandon impossible.

Et ajoutons aussi qu'un surdosage dans sa dose excitera des troubles cardiaques, une dépression respiratoire et des convulsions.
Et plusieurs de ses consommateurs sont morts à cause d'un surdosage.
A travers cette journée, la population mondiale est mobilisée et sensibilisée de tous les risques encourus lors de la consommation de ces substances.

Fatima Zahra

Ecole Supérieure de Technologie d'Oujda

Connectez-vous pour commenter