jeudi 9 juillet 2020
Se Connecter à votre compte

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

    Si vous etes déjà abonné sur notre site et vous n'arrivez pas à vous connecter, contacter nous !

Tomographie Sismique Cross-hole

 

Dans le même cadre nous présentons une deuxième méthode géophysique appliquées aux problèmes géotechniques c’est la Tomographie Sismique Cross-hole.

1

 

 

Cette dernière permet la détermination détaillée de la distribution d’un paramètre sismique du terrain dans l’espace compris entre deux forages relativement proches entre eux,  basé  sur l’analyse de  la vitesse de transmission des ondes de compression (Vp).

Etant donné que les valeurs de Vp dépendent du degré de compacité et intégrité des matériaux en place, et sont donc en rapport direct avec la qualité des massifs rocheux, Les hétérogénéités potentielles et ponctuelles du terrain (zones de faille, comblements, zones d’altération, cavités, contacts géologiques) se caractérisent par des contrastes remarquables des valeurs de Vp par rapport à celles du milieu rocheux, et sont donc susceptibles d’être détectées et caractérisées à partir de mesures réalisées entre forages.

 

Par essence, l’exécution de ce genre de mesures se fait en situant dans un des forages une flute de senseurs (hydrophones), séparés régulièrement, et suffisamment longue pour dépasser en longueur l’espace que l’on veut étudier. Ces senseurs enregistrent le signal sismique produit à un certain point (à une certaine profondeur) d’un deuxième forage à l’aide d’un système capable de générer uniquement des ondes de compression. Une fois le signal enregistré pour une certaine position des senseurs et du point d’émission des ondes, ce dernier se déplace le long du forage jusqu’à une nouvelle position g la démarche se répète itérativement jusqu’à ce que le point émetteur du signal parcoure la longueur totale du forage dans lequel il se trouve logé. La flute d’hydrophones reste immobile pendant ces opérations.

 

 

 

 

Schémas simplifier du principe de base de TSCH

Schémas simplifier du principe de base de TSCH

 

 

 

Nous allons exposer concerne l’utilisation des mesures de TSCH lors de la construction des nouvelles pistes de l’aéroport de Madrid Barajas, pour localiser des anciennes galeries minières

 

La galerie se trouvait quelque part entre les forages A, B, C et D. Les mesures géophysiques entre les forages montrèrent l’existence de la galerie à une profondeur d’environ 15 mètres, située entre les forages C et D,où on une dimunition de la vitesse des ondes de compression Vp.

 

Localisation dune galerie à lendroit prévu pour la

 

Localisation d’une galerie à l’endroit prévu pour la

construction de nouvelles pistes de l’éroport de Madrid

Mais cette méthode  est non viable dans les zones de chantiers où le niveau de bruit est élevé (chantiers urbains, notamment terrain urbain ou à proximité d’autoroutes, aéroports ou voies ferrées) ), il est nécessaire dans ce cas de recourir à d’autres techniques permettant de contourner ces inconvénients.

 

 

                                                                                                      Khalid KRAMI

MEMBRE DU GROUPE ALMOUHANDISS

 

Connectez-vous pour commenter